Image for post
Image for post

Nous vous joignons le lien pitch-deck live qui permettra d’assister à la conférence de FRENCH-ICO afin de répondre aux questions autour du projet : https://app.livestorm.co/wallcrypt/presentation-de-frenchico-la-premiere-ico-vise-par-lamf

Qu’est-ce qu’une ICO ?

Ce terme apparu dans le lexique de tous les crypto-enthousiastes en 2017, a en réalité vu le jour pour la première fois en septembre 2014 lors de la levée de fonds du projet Ethereum, aujourd’hui devenu un projet incontournable de l’écosystème des actifs numériques.
Il s’agit d’une levée de fonds (Inital Coin Offering) en cryptomonnaies. Le principe est d’émettre des jetons échangeables contre des produits et/ou services, de pair à pair ou sur des plateformes d’échanges selon l’offre et la demande. Une fois acquis pendant la levée, ils peuvent, sous réserve de l’offre et de la demande, être échangés sur un marché secondaire. L’objectif d’une ICO est donc de lever des fonds auprès d’un public d’investisseurs nationaux et internationaux, expérimentés ou non.

Grâce à Ethereum (90 % des ICO sont réalisées sur Ethereum), les ICO ont connu un grand succès en 2017 (année de la bulle spéculative). Malheureusement, victimes de leurs succès les ICO ont fait apparaître de nombreuses escroqueries et projets douteux. Certains pays les ont interdites et d’autres, comme la France, ont décidé de les réguler. Les investisseurs ont perdu confiance et malgré les nombreux intérêts et avantages des ICO, les investisseurs se sont retirés de ce mode de financement le temps que la régulation s’installe.

26 milliards de dollars ont été levés dans le monde (source ICO Bench) contre seulement 150 millions d’euros en France.

Quels sont les inconvénients et les risques avant FRENCH-ICO ?

· Fonds collectés non séquestrés

· Non-respect des procédures de lutte anti-blanchiment et contre le financement du terrorisme

· Usages des jetons mal définis et/ou sans intérêts

· Failles de sécurité dans les smart-contract

· Manque de transparence et de clarté dans la définition du projet

· Des jetons non listés sur des places de marché

· Quels sont les avantages d’une ICO ?

· Pas de dilution de capital (Utility token)

· Offre plus de liquidité aux jetons émis (sous réserve de l’offre et de la demande)

· Investisseurs confirmés et débutants peuvent facilement contribuer

· Frais de transaction faible

· Sécurité, transparence et immuabilité de la blockchain

· Investisseurs nationaux et internationaux

Qu’est-ce que FRENCH-ICO ?

FRENCH-ICO est la première plateforme d’ICO au monde et par la même occasion le premier projet « made in France » à avoir obtenu le visa de l’AMF dans le cadre de son offre au public de jetons (voir communiqué de presse de l’AMF). Son objectif est de démocratiser les ICO au plus grand nombre en mettant à disposition une plateforme qui intègre sécurité, transparence, contrôle KYC/AML et des smart-contracts audités et un site cyber sécurisé.

L’ICO de FRENCH-ICO a débuté depuis le 1erer mars et se terminera le 1erer juin 2020. Malgré la crise financière que nous subissons actuellement à cause du COVID-19, FRENCH-ICO a déjà réussi à collecter 51 % de son soft cap rien qu’en phase 1. Reste deux mois pour atteindre son objectif de 500 ETH. Les phases 2 et 3 sont ouvertes à tous dès le premier centime d’Euro.

Pour en savoir plus sur le projet, vous pouvez consulter le document d’information (ou white paper) ici.

La valeur ajoutée de la plateforme est de supprimer les inconvénients et risques listées ci-dessus.

Notre avis sur le projet

Image for post
Image for post

En tant qu’acteur actif de l’écosystème français Kryptosphere a pu prendre connaissance du projet dès sa genèse. Et si nous avons choisi FRENCH-ICO en tant que partenaire, c’est que nous croyons à la réussite de ce dernier.

Premièrement, ce qui nous a donné confiance dans le projet c’est l’obtention du visa de l’autorité des marchés financiers (AMF). Ce visa est assurément un gage de confiance auprès des investisseurs. À noter que l’obtention d’un tel visa signifie que dans le cadre de cette offre au public de jetons, l’émetteur a apporté les garanties minimales exigées par la loi et que le document d’information est complet et compréhensible pour les investisseurs.

Ensuite le deuxième point que j’aimerais aborder est l’équipe. Souvent, on ignore qui sont véritablement les leaders des ICO. Mise à part Vitalik Buterin ou encore le fondateur de Brave Brendan Eich auxquels on peut raisonnablement accorder notre confiance, le flou persiste souvent sur ces derniers. Or, la rencontre du CEO Christophe Gauthier ainsi que l’équipe nous a confirmé la confiance qu’on peut leur accorder et le sérieux du projet quant au travail qui a été réalisé.

Par ailleurs, je souhaite insister sur un point qui me paraît fondamental à savoir la token economy. Comme je l’ai dit dans cet article, le fait qu’un token puisse donner lieu à un service répondant à un véritable besoin est essentiel au bon fonctionnement d’un projet.

Le jeton FICO (FRENCH ICO COIN) est un jeton assimilable à un bon d’achat qui permet de profiter de tarifs préférentiels ou d’exclusivités sur les prestations proposées par FRENCH-ICO.com.

De ce fait, son utilisation est simple à comprendre. Ainsi, on identifie rapidement que la réussite sera basée non pas sur le fait d’atteindre le soft cap (bien que condition sine qua non) mais sur la pertinence des projets futurs accueillis sur la plateforme.

De plus, là où le projet innove également, c’est que le jeton étant assimilable à un bon d’achat, sa valeur ne dépendra pas uniquement de l’offre et de la demande sur les marchés secondaires, et donc de lever le risque d’une volatilité importante.

De plus, la valeur d’usage du jeton sera chaque année recalculée de +5% et d’un variable lié à la croissance du chiffre d’affaire. Si le chiffre d’affaire augmente, la valeur d’usage augmentera (cf. document d’information). Un intérêt additionnel pour les investisseurs qui recherchent du rendement.

Ensuite, nous pouvons souligner que la plateforme aura déjà fait ses preuves en levant sa première ICO, le service est ainsi complètement opérationnel pour les futurs porteurs de projets.

Finalement, notons que malgré la crise financière qui a éclaté, et provoqué un rapatriement important de liquidités sur les marchés (qu’ils soient financiers, ou en cryptoactifs) FRENCH-ICO est déjà parvenue à atteindre la moitié de son soft-cap (fixé à 500 ethers) 2 mois avant la fin de l’ICO.

L’évolution de la collecte est disponible sur la page d’accueil de leur plateforme d’ICO..

AVERTISSEMENT

L’investissement dans une offre au public de jetons telle que définie à l’article L. 552–3 du code monétaire et financier comporte des risques de perte partielle ou totale de l’investissement. Aucune garantie n’est donnée quant à la liquidité des jetons acquis au cours de l’offre, l’existence d’un marché secondaire de ces jetons, la valeur des jetons acquis au cours de l’offre et la contre-valeur de ces jetons en devise. Les jetons ne constituent pas des instruments financiers au sens de l’article L. 211–1 du code monétaire et financier et ne confèrent aucun autre droit que ceux décrits dans le document d’information. En outre, le cadre réglementaire applicable à l’offre et aux jetons ainsi que le régime fiscal applicable à la détention des jetons ne sont pas définis à ce jour dans certaines juridictions.
Le visa délivré par l’AMF ne porte que sur l’offre objet du document d’information. À l’issue de la clôture de l’offre, l’AMF n’effectuera aucun suivi de l’émetteur et de son projet. Toute communication postérieure à l’offre et relative à celle-ci ne fera l’objet d’aucune revue par l’AMF.

Le souscripteur est invité à consulter la rubrique 4 « facteurs de risques » du document d’information.

First multi-technology student project in France. DLT— AI — IoT — VR — 150 students, 6 campuses and 4 cities. www.kryptosphere.org

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store