La personnalisation de l’enseignement permise par l’intelligence artificielle.

Image for post
Image for post

Le Covid-19 vient rompre nos quotidiens et en particulier celui des élèves de tout âge. L’éducation est une priorité et doit absolument être maintenue pendant le confinement. Ainsi qu’en est-il des plateformes de cours en ligne ? Comment l’IA permet-elle d‘accompagner les méthodes éducatives pour faire face à cette situation exceptionnelle ? L’apprentissage en ligne est aujourd’hui très développé. L’utilisation de l’intelligence artificielle permet aujourd’hui de personnaliser le contenu offert aux utilisateurs. L’objectif final étant d’avoir un panel de connaissances complet pour chaque personne inscrite à cette formation. Cette personnalisation du fond et de la forme est appelée Adaptative Learning.

L’IA, un outil d’aide à la pédagogie différenciée

Aujourd’hui, les établissements français utilisent presque tous des plateformes en ligne (Pronote, ENT, Moodle) pour avoir un suivi des étudiants, de leurs dossiers, y inscrire leurs notes et communiquer. C’est ce genre de sites, s’appuyant sur le Big Data, qui deviennent essentiels durant le confinement. L’Adaptive Learning, ou apprentissage adaptatif, est donc une nouvelle approche de l’éducation. Les tests de positionnement effectués au début d’un module permettent aux algorithmes de récolter de nombreuses données. Tout est analysé : le temps passé sur chaque question, le déplacement de la souris, le nombre de clics… On parle de « data-driven system ».

Ces données sont ensuite triées pour permettre à l’algorithme de déterminer les points de difficulté pour chaque étudiant. Elle permet d’ajuster l’apprentissage aux besoins individuels de chaque étudiant. Le point le plus important est que l’environnement d’apprentissage s’adapte à l’apprenti. L’apparence de l’apprentissage notamment le contenu, le texte, les graphiques ou bien les vidéos sont présentées à l’étudiant en fonction de son rythme de progression A l’inverse, les sections du cours qui ont été acquises sans problème par l’étudiant sont également analysés. Elles permettent de créer des profils d’apprenants. La pertinence du contenu proposé est alors renforcée. La personnalisation du contenu a plusieurs effets. Elle limite le risque de décrochage chez les élèves, libère un temps précieux aux enseignements sur l’adaptation de leur pédagogie. Sur certaines plateformes, des chatbots sont disponibles pour accompagner les utilisateurs dans leur processus d’apprentissage.

L’entreprise française Lalilo permet aux enfants apprenant la lecture d’avoir accès à des ressources simplifiés et adaptées à ses besoins. Ils peuvent ainsi avancer à leur rythme. De leur côté les professeurs ont la possibilité de suivre à distance la progression de leurs élèves grâce à un tableau de bord interactif au sein d’une application gratuite. Ce reporting permet à l’enseignant de cerner de manière efficiente l’avancée de ses élèves.

Image for post
Image for post

L’Adaptative Learning au cœur des entreprises

Au cœur des entreprises l’Adaptative Learning permet également de gagner du temps. Les collaborateurs sont orientés vers des formations répondant directement à leurs réels besoins. On acquiert ainsi plus facilement les compétences visées en allant droit à l’essentiel pour chaque individu. Cette adaptation des modules de formation est permise par le Machine Learning qui utilise une quantité de données très importante. Ainsi, plus l’algorithme reçoit un nombre important de données plus il est à même d’adapter le contenu proposé.

Une autre entreprise française propose des solutions d’apprentissage adaptées : Domoscio. Spécialisé dans le secteur de l’éducation, elle a développé un portail de formation personnalisable pour toutes les entreprises. La force de leur système réside dans la suggestion de création de groupe de personnes ayant les mêmes besoins. Domoscio propose également des suggestions tout au long du parcours de formation, le but étant de favoriser l’avancement de l’apprenant en limitant ses blocages. Lorsqu’un utilisateur commence à travailler sur la plateforme d’apprentissage, la solution de Domoscio détermine pour chaque contenu qu’il consulte si l’impact a été positif ou négatif dans sa progression.

Written by

First multi-technology student project in France. DLT— AI — IoT — VR — 150 students, 6 campuses and 4 cities. www.kryptosphere.org

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store